Froidmont

Le hameau de Froidmont, primitivement blotti au creux de la vallée creusée par le ruisseau du Château, est dominé par la ferme qui porte son nom.

L’orthographe du nom évolua assez peu. Les documents anciens ne donnent en effet que Fromont, Froumont, Froimont et depuis un siècle, Froidmont. D’origine lointaine et née sans doute lors des essartages réalisés au XIIème siècle par les Sires de Limal, c’est en 1612 que l’on trouve pour la première fois mention de la ferme qui nous intéresse.

A l’époque, elle appartenait à la famille Gérard, anoblie par Philippe II en 1589. La ferme connut de nombreux propriétaires différents et fut entre les mains de la famille de Merode de 1715 à 1931.

La grange est datée de 1773. En 1895, un cyclone ravagea Froidmont. Le toit de la vieille ferme se trouvant près de la chapelle Saint Anne fut emporté de l’autre côté de la ligne de chemin de fer et la ferme de Froidmont eut elle-même de graves dégâts.

Le 24 décembre 1972, les familles Demeure et Dubost, ayant décidé de lotir les terres cultivées par les fermiers de Froidmont, firent donation de la ferme à la fabrique d’église de la nouvelle paroisse St-Etienne.

Naissance d’une paroisse

On en parlait depuis 1965, mais c’est le 17 octobre 1966 que la nouvelle éclata au Conseil paroissial de Ste-Croix : M. l’abbé Jacques Hemeleers, vicaire à Notre-Dame du Sacré-Cœur à Etterbeek, était nommé chapelain de la paroisse en création.

Grâce à l’amabilité de M. et Mme Delacroix, le chapelain put dire la messe dans un petit local, le « garage » de la rue Albert Ier. Tout aussitôt, deux autres endroits sont ouverts à la célébration eucharistique : le salon de M. et Mme Dechamps, av. de Merode et celui de M. et Mme Leloup, rue de l’Augette.

Le 7 octobre 1967, la nouvelle chapelle provisoire en bois av. Françoise est inaugurée solennellement par Mgr Lagasse, vicaire général.

Le chapelain, devenu entretemps curé à part entière, envisagea avec le bureau paroissial de créer un centre religieux à Froidmont, en association avec la communauté des Dominicains de la Sarte à Huy. Un architecte, M. Lucien Kroll, réalisa un projet pour transformer la grange en église, dont le budget fut approuvé par le Conseil Communal. Dans la foulée, le Conseil de la Fabrique d’église de St-Etienne fut créé le 19 novembre 1970. De 1971 à 1972, trois côtés de la ferme de Froidmont furent aménagés pour abriter une communauté chrétienne formée de religieux dominicains, de couples et du curé de la paroisse. En 1978 furent inaugurés l'église paroissiale St-Etienne et plusieurs locaux de réunions.